Première mise aux enchères de concessions offshore aux États-Unis

Vus: 66
Share Button

Dans le cadre du plan d’action du gouvernement Obama pour orienter l’économie américaine vers des sources nationales d’énergie propres et réduire la pollution due au carbone, la secrétaire américaine aux affaires intérieures, Sally Jewell, et le directeur du Bureau of Ocean Energy Management (BOEM), Tommy P. Beaudreau, ont organisé, le 31 juillet, la première vente concurrentielle de concessions du pays pour le développement de l’énergie éolienne renouvelable dans les eaux fédérales.

Deepwater Wind New England, LLC est le vainqueur provisoire de la vente de concessions. Cette société a acquis, aux enchères, deux concessions pour une superficie totale de 66.671 hectares au large de l’État de Rhode Island et celui du Massachusetts pour le développement de parcs éoliens. Une fois construits, ces parcs pourraient générer suffisamment d’énergie combinée pour alimenter plus de 1 million de foyers, a indiqué le département des affaires intérieures.

« Quand vous pensez à l’énorme potentiel énergétique que représentent les vents de l’Atlantique, il s’agit d’une étape importante pour notre nation », a déclaré Mme Jewell.

La zone d’éoliennes est située à 9,2 miles nautiques au sud de la côte de l’État de Rhode Island et a le potentiel de fournir 3.395 mégawatts grâce à l’énergie éolienne, a indiqué le département.

Le BOEM organisera sa prochaine vente aux enchères de concessions offshore pour l’énergie éolienne le 4 septembre, avec la mise aux enchères de près de 45.648 hectares au large de la Virginie, et il prévoit d’annoncer des mises aux enchères supplémentaires pour des zones de parcs éoliens au large des côtes du Massachusetts, du Maryland et du New Jersey dans le courant de l’année 2013 et en 2014.

Les enchères du 31 juillet sont le résultat d’un plan stratégique coordonné, visant à accélérer le développement des ressources éoliennes offshore, qui a été dévoilé en février 2011. Dans le cadre du programme « Smart from the Start » visant à développer la commercialisation de l’énergie éolienne sur la zone externe du plateau continental des États-Unis, le département des affaires intérieures a identifié des zones de parcs éoliens adaptées non seulement au développement commercial avec des impacts minimes sur l’environnement, mais aussi à d’autres utilisations importantes. Les efforts visant à stimuler le développement responsable de cette ressource renouvelable et présente en abondance font partie d’une série d’actions gouvernementales mises en œuvre afin d’accélérer le développement des énergies renouvelables en mer et sur terre en améliorant la coordination entre les partenaires au niveau étatique, local et fédéral.

Dans le cadre de son Plan d’action global sur le climat, le président Obama a demandé au département des affaires intérieures de redoubler d’efforts dans la gestion du programme de l’énergie renouvelable en approuvant 10.000 mégawatts supplémentaires de production d’énergie renouvelable sur les terres et les eaux publiques d’ici 2020.

Depuis 2009, le département des affaires intérieures a approuvé 46 projets éoliens, solaires et géothermiques à l’échelle du réseau sur les terres publiques, y compris des couloirs de transport et infrastructures connexes pour se relier à des réseaux électriques établis. Une fois achevés, ces projets pourraient fournir plus de 12.700 mégawatts – assez d’énergie pour alimenter plus de 4,4 millions de foyers, a déclaré le département des affaires intérieures.

Dans le même temps, selon la stratégie énergétique gouvernementale globale, la production nationale de pétrole et de gaz a augmenté tous les ans depuis que le président Obama est au pouvoir, avec une production nationale de pétrole actuelle au plus haut niveau depuis vingt ans. La production de gaz naturel atteint également un niveau record, et la production d’électricité renouvelable éolienne, solaire et géothermique a doublé, selon le département des affaires intérieures. Associées à une baisse récente de la consommation de pétrole, les importations de brut représentent désormais moins de 40 % du pétrole consommé aux États-Unis – le niveau le plus bas depuis 1988.

« Chacune de ces ventes de concession d’énergie renouvelable est une étape importante de la stratégie énergétique globale du président et de son appel à àgir face au changement climatique, a déclaré M. Beaudreau. Exploiter l’énorme potentiel de l’éolien offshore va créer des emplois, accroître notre sécurité énergétique et fournir d’abondantes sources d’énergie propre et renouvelable.

Poster un commentaire


">