Obésité : une croissance alarmante dans les pays en développement

Vus: 138
Share Button

Un institut britannique vient de révéler que plus d’un adulte sur trois dans le monde est en surcharge pondérale ou obèse. La répartition est cependant différente  puisque c’est dans les pays en voie de développement que désormais la progression du pourcentage de personnes en surpoids est la plus forte, ce qui n’était pas le cas hier.

1, 46 milliards de personnes dans le monde sont atteint de surpoids et d’obésité, un chiffre en progression depuis 1980, puisque le nombre d’adultes ayant un indice de masse corporelle supérieur à 25 est passé de 23 % à 34 % en une trentaine d’année.

Autre tendance, l’inversion qu’on peut constater entre les pays à hauts revenus et les pays en développement. Alors que le nombre de personne en surcharge pondérale est passé de 250 à 901 millions de personnes dans les pays en développement, soit un taux multiplié par 4, dans les pays riches, par contre, si la courbe est également ascendante, elle augmente moins vite sa pente, puisque la proportion de personnes ayant des problèmes de poids n’a été multipliée sur la même période que par 1,7 (321 millions versus 557 millions en 2008).

Selon les chercheurs de l’Overseas Developement Institute, la croissance du surpoids dans les pays en développement a de quoi alarmer, car cela va entraîner, dans les années qui viennent, la multiplication des cancers, du diabète, des accidents vasculaires cérébraux ou encore des crises cardiaques, pesant fortement sur les systèmes de santé publics.

Alors que 2,8 millions d’adultes meurent chaque année dans le monde en raison des conséquences de la surcharge pondérale ou de l’obésité, l’Institut britannique appelle les gouvernements à réagir davantage à ce qui pourrait bien devenir la plus grande épidémie jamais connue.

1,46 milliards de personnes en surpoids dans le monde

Poster un commentaire


">