Connect
To Top

Washington renonce au contrôle de noms de domaine sur internet

La National Telecommunications and Information Administration (NTIA), une division du département du Commerce des États-Unis chargée de gérer les modifications de la base de données des noms de domaine dits de premier niveau, a annoncé vendredi qu’elle allait renoncer au contrôle de l’ICANN.

Le département de l’exécutif fédéral américain chargé du commerce et de l’industrie a décidé de faciliter la transition de la gouvernance de l’Internet, et donc transférer les pouvoirs de la Société pour l’attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet à une organisation internationale dont la forme juridique reste à déterminer.

La NTIA a annoncé qur les modifications de la base de données des noms de domaine de premier niveau comme les « .org », « .com » et « .net » seront désormais assurées par une « communauté internationale multipartite », sous l’égide de de l’autorité de régulation de l’Internet, l’ICANN.

Cette décision est compréhensible du fait que le rôle de l’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN) est régulièrement remis en question, notamment à cause de ses liens avec le gouvernement américain.

La pression internationale était devenue très forte après les révélations d’Edward Snowden sur l’espionnage massif de l’Agence nationale de la sécurité (NSA) responsable du renseignement d’origine électromagnétique et de la sécurité des systèmes d’information et de traitement des données du gouvernement américain.

ICANN

Commentaires

comments

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

L'actualité française et internationale.

Copyright © Continental News