Connect
To Top

La méningite fait une nouvelle victime à Aulnay-Sous-Bois

Un jeune homme est décédé jeudi matin d’une méningite à méningocoque foudroyante. Emmené d’urgence par le Samu à l’hôpital Robert-Ballanger d’Aulnay-Sous-Bois dans la nuit de mercredi à jeudi, le jeune de 19 ans a succombé quelques heures plus tard seulement après son admission de cette maladie rare mais grave qui touche 600 personnes par an en France.

C’est mercredi soir qu’il a ressenti les premiers symptômes, à savoir fièvre, violents maux de tête, gêne à la lumière, vomissements en jets, courbatures et raideur à la nuque. Il a alors consulté son médecin. Son état s’étant brusquement aggravé pendant la nuit, il a alors été transporté d’urgence à l’hôpital Robert-Ballanger d’Aulnay-Sous-Bois (Seine-Saint-Denis) où il est décédé quelques heures plus tard, à 6 heures du matin.

Les analyses ont permis d’établir qu’il s’agissait des méningocoques de souche C, ce qui va permettre de vacciner préventivement toutes les personnes qui ont été en contact avec lui, autant dans son entourage qu’au niveau du personnel soignant de l’hôpital. L’enquête, mise en place par les autorités sanitaires a en effet permis de retrouver les 40 personnes qui ont été en contact avec lui et de les mettre rapidement sous antibiothérapie.

Si la méningite à méningocoque est en effet peu contagieuse, car cette bactérie à l’origine de la maladie ne survit pas en dehors du corps humain, ni dans l’air, ni sur les objets, il existe quand même une faible probabilité de le contracter par l’intermédiaire de postillons et lors de contacts directs, proches, prolongés ou répétés.

Ce décès est le 6ème cas de décès lié à une méningite à méningocoque identifié ces dernières semaines, 3 personnes sont mortes dans les Alpes-Maritimes et 1 à Thionville.

Commentaires

comments

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

L'actualité française et internationale.

Copyright © Continental News