Connect
To Top

Une solution pour les migrants en mer d’Adaman ?

Une solution semble enfin se dessiner pour les migrants en mer d’Amdaman, après l’appel à l’aide lancé par l’Organisation des Nations-Unis. La Birmanie serait ainsi prête à venir au secours à ces naufragés en apportant une assistance humanitaire. L’Indonésie et la Malaisie se sont quant à elles, engagées à ne plus refouler les bateaux qui parviendraient jusqu’à leurs côtes.

Face à la détresse des migrants perdus en mer au large de la Birmanie et du Bangladesh depuis une quarantaine de jours, qui souffriraient de déshydratation, mais aussi de pénurie alimentaires, sans compter les violences à bord du bateau, le Haut-Commissariat pour les réfugiés a élevé la voix, demandant que l’on les sauve.

Un appel à l’aide que Rangoun a enfin entendu cet appel en proposant son assistance « humanitaire ». Les migrants sont principalement issus de la communauté musulmane marginalisée en Birmanie, ainsi que de Bangladais qui fuient la misère de leur pays. En raison de nouvelles règles de lutte contre les filières d’immigration clandestine à Bankok, les passeurs ont été obligés de trouver de nouveaux itinéraires, laissant les migrants livrés à eux-mêmes.

Si un petit nombre ont déjà pu rejoindre la terre ferme, la décision de la Malaisie et de l’Indonésie d’offrir un « refuge provisoire » de ne plus refouler les migrants en mer devrait permettre l’accueil d’un plus grand nombre de réfugiés… un répit transitoire puisque les gouvernements de ces pays ont décidé qu’ils devaient être relocalisés et rapatriés dans l’année !

Commentaires

comments

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

L'actualité française et internationale.

Copyright © Continental News