Connect
To Top

Dair Mar Elia, le monastère de Saint-Élie de Mossoul détruit par Daech

Le Monastère de Saint-Élie de Mossoul, encore appelée Dair Mar Elia, contruit à Mossoul entre 582 et 590, est le plus vieux monastère chrétien d’Irak. Il a été détruit par les djihadistes de l’État islamique en 2015.

Dair Mar Elia, le monastère de Saint-Élie de Mossoul fut contruit entre 582 et 590 par Mar Elia, un moine adepte du nestorianisme, une doctrine christologique affirmant que deux personnes, l’une divine, l’autre humaine, coexistent en Jésus-Christ. Il avait étudié à Al-Hira, une ville irakienne située à 18 km au sud-est de Nadjaf, et plus tard dans le grand monastère du Mont Izla correspondant à la Turquie actuelle. Par la suite, ce religieux a été utilisé par l’Église chaldéenne de l’Orient.

Le monastère de Saint-Élie de Mossoul a été pendant des siècles le centre de la communauté de la plaine de Ninive, une province d’Irak qui doit son nom au site antique de Ninive qui se situe sur le rive gauche du Tigre. Les chrétiens venaient par milliers visiter le monastère Dair Mar Elia lors de la fête patronale de saint Élie (Mar Elia) qui se tenait le dernier mercredi de novembre.

Son principal sanctuaire construit au XIe siècle a été rénové deux siècles plus tard par Hurmizd Alqushnaya. Nâdir Châh, Chahanchah de Perse et fondateur de la dynastie des Afsharides, ruina le monastère en 1743 et tua les 150 moines qui avaient refusé de se convertir à l’islam. Le monastère a été restauré au début du XXe siècle. Il devint une base de la Garde républicaine irakienne dans les années 70.

Le monastère a été complètement rasé par les combattants de l’Etat islamique l’année dernière comme expliqué ici.

Commentaires

comments

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

L'actualité française et internationale.

Copyright © Continental News