Connect
To Top

Bernard Dadié, lauréat du prix de l’Unesco – Unam

L’écrivain ivoirien Bernard Binlin Dadié a reçu le Prix UNESCO-UNAM Jaime Torres Bodet pour la contribution de son œuvre aux relations entre les peuples, le jeudi 11 février 2016.

Créé en Octobre 2014, le prix Unesco-Unam connait son premier lauréat. C’est Bernard Dadié qui ravit les faveurs du jury. Le pionnier des lettres ivoiriennes a été célébré le jeudi 11 février 2016, à Abidjan. C’est dans un Palais de la culture, plein à craquer qu’il a reçu son prix.

Yao Ydo, le représentant de l’Unesco a félicité l’écrivain centenaire pour sa désignation. Selon lui, la candidature de l’auteur de « Le pagne noir » a été retenue parmi des dossiers provenant d’une vingtaine de pays. « Cette cérémonie est une occasion pour nous tous pour réfléchir à la place de la culture dans la course de nos Etas vers le développement », a-t-il exhorté pour conclure.

« L’écrivain Bernard Dadié mérite de l’Unesco. Il mérite de la Côte d’Ivoire », a poursuivi Maurice Bandama, le ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie.

Visiblement ému, le récipiendaire a traduit sa reconnaissance à l’institution donatrice. « C’est avec un grand plaisir que je reçois l’honneur que me fais la Directrice générale de l’Unesco », a-t-il dit. Avant de confesser, « Le statut d’écrivain n’était pas reconnu dans certaines régions d’Afrique quand j’ai commencé à écrire il y a 80 ans ».

Les œuvres de Bernard Dadié sont enseignées dans les écoles de tout le continent. Elles ont contribué à l’éveil des consciences et à la lutte émancipatrice africaine.

Commentaires

comments

You must be logged in to post a comment Login

More in Culture

L'actualité française et internationale.

Copyright © Continental News

">