Connect
To Top

Une collaboration internationale contre les menaces à la santé

Le sous-comité des affaires étrangères chargé de l’Afrique et de la santé mondiale à la Chambre des représentants a rencontré l’un des plus hauts responsables de la santé publique dans le pays pour en savoir plus sur les microbes pathogènes et leur rapide propagation à travers le monde.

Les législateurs dans la capitale américaine sont conscients du fait que s’ils veulent protéger la santé de leurs électeurs, ils doivent contribuer à protéger la santé de gens de l’autre côté du globe qui ne viendront jamais aux États-Unis. Le représentant républicain du New Jersey Christopher Smith a donné en exemple le cas d’un Népalais arrêté par les autorités, un peu plus tôt cette année, à la frontière des États-Unis avec le Mexique.

« Les agents ont découvert qu’il était infecté par une souche de tuberculose (TB) particulièrement résistante aux médicaments et qu’il avait voyagé à travers 13 pays au cours de trois mois, alors qu’il est atteint de cette maladie potentiellement mortelle et transmissible par l’air », a dit M. Smith. Le représentant Smith présidait l’audience du sous-comité sur des questions de santé mondiale, notamment l’émergence de souches de maladies qu’il n’est plus possible de soigner avec les médicaments courants.

Le docteur Thomas Frieden, directeur du Centre d’épidémiologie des États-Unis (U.S. Centers for Disease Control and Protection, CDC), a expliqué lors de son témoignage devant le sous-comité, qu’à part la tuberculose multi-résistante (MDR-TB), cinq autres microbes capables potentiellement de causer des infections mortelles sont devenus résistants aux antibiotiques connus.

Entreprise« Les patients souffrant d’infections résistantes ont beaucoup plus de risques de mourir, et les survivants font des séjours en hôpital bien plus longs, ils récupèrent plus lentement et souffrent d’handicap à long terme », a dit Dr Frieden. Les microbes résistants aux médicaments peuvent se propager très rapidement et mener à des situations d’urgence d’une ampleur considérable.

Selon le docteur Frieden, ces tendances internationales requièrent « une réponse de santé publique entièrement intégrée à l’échelle nationale et mondiale pour non seulement éviter les infections résistantes aux antibiotiques, mais aussi la propagation à travers la planète de différentes autres menaces à la sécurité de la santé mondiale » qui peuvent se déclarer et devenir un danger n’importe où dans le monde.

Les microbes pathogènes développent une résistance aux médicaments lorsque ceux-ci sont mal prescrits, sur-prescrits ou mal fabriqués. Cela se produit aux États-Unis, mais aussi dans d’autres pays où les lois régissant les ventes pharmaceutiques sont moins strictes ou lorsque les normes de qualité de fabrication ne sont pas respectées.

Le représentant démocrate de Californie, M. Ami Bera, qui est aussi médecin et membre du sous-comité, a visité et observé les programmes de santé des pays en voie de développement. Au cours de ses voyages, il a vu « les effets dévastateurs » que subissent les patients qui souffrent d’infections incurables, résistantes aux médicaments ainsi que « les ressources limitées de l’arsenal thérapeutique ».

M. Bera dit que les États-Unis doivent collaborer avec les fabricants pharmaceutiques pour appuyer la mise au point d’une nouvelle génération de médicaments efficaces et aussi avec d’autres gouvernements pour assurer l’utilisation appropriée de ces médicaments afin d’éviter l’évolution de microbes résistants.

Le CDC travaille déjà avec d’autres gouvernements pour combattre certaines des pires menaces à la santé de la décennie – les épidémies de grippe aviaire en Asie ; le Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) ; le cholera en Haïti ainsi que les conséquences médicales du tremblement de terre et du tsunami au Japon.

Au-delà de l’aide en temps de crise, le CDC aide d’autres nations à développer leurs capacités en matière de soins médicaux de base pour détecter, contrôler et prévenir les maladies.

« Les ressources du CDC en matière de santé mondiale soutiennent au moins un engagement au sein de plus de 90 pays grâce à notre réseau de laboratoires, de systèmes de surveillance, de programmes de formation dans les domaines de l’épidémiologie et des sciences de laboratoire », a déclaré le Dr Frieden devant la sous-commission.

Selon lui, les pays partenaires ont fait « d’énormes progrès » afin de lutter contre la grippe aviaire, notamment pour améliorer la détection et la réponse à l’apparition de nouvelles souches de grippe jusque-là inconnues.

« Le partenariat entre le CDC et la Chine au cours des dix dernières années a eu pour effet que les autorités sur place ont pu agir rapidement pour séquencer le génome de cette nouvelle souche spécifique à la grippe A [H7N9] et pour publier leurs résultats sur une base de données en ligne », a-t-il dit.

En Afrique, l’effort de lutte contre le sida soutenu par les États-Unis depuis 9 ans a permis d’accomplir de nombreux progrès, notamment d’améliorer les capacités de lutte contre la maladie. M. Frieden cite en exemple un consortium de laboratoires africains qui s’est « rapidement » élargi au niveau des infrastructures et de ses capacités.

Les États-Unis peuvent faire plus pour aider d’autres pays à construire et à maintenir leurs infrastructures et leur ensemble de connaissances en matière de soins médicaux afin d’améliorer les défenses internationales contre les maladies virulentes. M. Frieden encourage une meilleure détection grâce à l’amélioration des capacités des laboratoires, une meilleure formation du personnel soignant pour répondre aux épidémies, et la mise en place de meilleures normes de sécurité en matière d’alimentation, de contrôle des médicaments et de dispositifs médicaux dans le monde.

De nouvelles technologies permettant des analyses d’ADN plus complexes offrent également des possibilités pour faire avancer les capacités du CDC « à résoudre plus de mystères liés à la santé, et de les résoudre plus rapidement », a dit M. Frieden.

Charlene Porter

Commentaires

comments

You must be logged in to post a comment Login

More in Santé

L'actualité française et internationale.

Copyright © Continental News

">