Connect
To Top

La vente de médicaments contrefaits explose sur internet

La vente de médicaments contrefaits est en augmentation constante. Selon les derniers chiffres publiés par l’Organisation mondiale de la santé, ce serait ainsi 1 médicament sur 2 vendu sur le net et 1 médicament sur 10 qui seraient contrefaits. Les inquiétudes de certaines professions comme l’ordre national des médecins qui avait émis des réserves quant à l’ouverture de la vente de médicaments en ligne semblent se confirmer. Acheter ces médicaments sur internet est associé à un risque plus élevé que de les acheter en officine.

La saisie record de 1,2 millions d »aspirines cachées dans un chargement de thé en provenance de la Chine par le  service de douane au Havre ce week-end (la saisie la plus importante jamais réalisée en France et en Europe) pointe le doigt sur une triste réalité : le marché de la contrefaçon est en plein essor.

Selon une opération de contrôle de la vente illicite des médicaments sur internet, dont le rapport a été publiée par l’Ansm, les saisies de médicaments contrefaits aux douanes en France ont subit une augmentation de près de 290 % entre 2011 et 2012.

Les médicaments contrefaits sont dangereux en raison soit de l’absence de principe actif, soit de principe actif sous dosée, soit du remplacement de la substance active par une substance qui peut être toxique. Dans un cas comme dans l’autre, soit ce médicament ne soigne pas, soit il peut être nocif pour la santé.

Or près de 200 médicaments de contrefaçons sont actuellement répertoriés (mais il y en a sans doute bien plus) pour traiter quelquefois des maladies graves comme les cancers et les maladies cardiovasculaires. On imagine sans mal les conséquences très graves que peuvent entrainer l’utilisation d’un médicament non actif sur ces pathologies très lourdes.

Commentaires

comments

You must be logged in to post a comment Login

More in France

L'actualité française et internationale.

Copyright © Continental News

">